never established

CCCF / Marc Verwaerde

DONS / DONATIONS

MARC VERWAERDE

Avec ce bouton Paypal, vous pouvez faire un don ciblé à Marc Verwaerde, ainsi qu’aux associations auprès desquelles nous ferons nous-mêmes un don (pour rappel Artists Relief Project, The Blues Foundation, Help Musicians UK, Médecins du Monde et Navajo Hopi Solidarity)… ///// With this PayPal button, you can donate directly to Marc Verwaerde, as well as the aid organizations to which we ourselves will donate (as a reminder Artists Relief Project, The Blues Foundation, Help Musicians UK, Médecins du Monde and Navajo Hopi Solidarity)… THANK YOU ON THEIR BEHALF… ///// 1 = 5€ ; 2 = 10€ ; 3 = 15€ ; 4 = 20€…

€5,00


LIVE CONCERT

Concert :

Marc v.jpg

Soundcheck :

BIO FR

I Just Need to Be Alone. L’une des dernières compositions musicales de Marc Verwaerde donne le ton. Ce sera donc solo ou rien. Après 6 années de groupes (Backwater, puis Chapter 9), de 2003 à 2009, Marc Verwaerde met la musique en sourdine pour redécouvrir le monde. Cap sur l’Amérique latine. Pourtant, la musique de Chapter 9 tendait plutôt vers le Nord, les grandes plaines, les grands lacs même, du côté de Minneapolis (The Jayhawks), de Chicago (Wilco, Uncle Tupelo), de Dublin (Damien Rice, Glen Hansard) ou de Londres (Lennon, Nick Drake). Mais l’épopée brésilienne n’est pas musicale. Le retour parisien ne le sera pas non plus. Jusqu’à ce qu’en 2017, la musique vienne sauver la barque, comme un prétexte pour retrouver des amis que l’on ne voit jamais assez, et qui veulent bien aider à écoper. Avec eux, Marc Verwaerde monte The Jay-Yo, a Tribute Band to The Jayhawks et se produit à chaque saison dans des bars (nuance… des rades) parisiens pour retrouver le goût du live, et la passion des harmonies vocales. Et puis… l’écriture revient, en saccades. En 2 mois ce sont 16 chansons qui émergent, cohérentes, enregistrées à la campagne, sur un smartphone, sur une table de kermesse et son banc, un harmonica et une guitare. Un hommage au Boss (Nebraska) et à Lennon (on le verrait bien dire “allez, on enregistre merde, rien à foutre !”).
Ces démos devaient repasser en studio pour un enregistrement formel en mai 2020. Le Covid en aura décidé autrement. C’est pour bientôt. En attendant, on joue. Tout le temps. Comme avant.

BIO ENG

LINKS

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :