never established

CCCF / Mike Zito

DONS / DONATIONS

MIKE ZITO

Avec ce bouton Paypal, vous pouvez faire un don ciblé à Mike Zito, ainsi qu’aux associations auprès desquelles nous ferons nous-mêmes un don (pour rappel Artists Relief Project, The Blues Foundation, Help Musicians UK, Médecins du Monde et Navajo Hopi Solidarity)… ///// With this PayPal button, you can donate directly to Mike Zito, as well as the aid organizations to which we ourselves will donate (as a reminder Artists Relief Project, The Blues Foundation, Help Musicians UK, Médecins du Monde and Navajo Hopi Solidarity)… THANK YOU ON THEIR BEHALF… ///// 1 = 5€ ; 2 = 10€ ; 3 = 15€ ; 4 = 20€…

€5,00


LIVE CONCERT

Concert :

Mike Zito.jpg

BIO FR

Il est peut-être l’un des artistes les plus loués dans l’arène du blues contemporain aujourd’hui, et à juste titre, mais pour Mike Zito, ce qui compte le plus, c’est de maintenir son honnêteté, son authenticité et son intégrité. Ce sont les qualités qui ont guidé la carrière de Zito depuis le début et qui continuent à définir tous les efforts qu’il a déployés depuis.
« Je n’ai rien à cacher ; il semble que mon honnêteté soit ce à quoi les gens s’identifient le plus », a-t-il déclaré un jour au magazine Vintage Guitar. Anders (Osborne) m’a dit très tôt : « Si tu ne crois pas à ce que tu chantes, tu ne seras jamais un bon chanteur ». J’essaye de ne pas écrire de la peluche, j’essaye de faire en sorte que chaque mot compte ».
Ce point est devenu clair et convaincant avec son dernier disque « 2018’s First Class Life », une collection de chansons qui décrivent son parcours de la dépendance à la sobriété et le succès qu’il a obtenu par la suite grâce à son travail primé. Plusieurs fois récompensé et nominé, Zito a bâti sa carrière sur sa capacité à puiser dans la tradition tout en conservant une crédibilité contemporaine.
Le prochain album de Zito, son 16e, sortira en novembre sur Ruf Records et sera intitulé Rock N Roll : A Tribute to Chuck Berry, Zito élargit encore plus ses horizons tout en marquant un retour à ses racines. L’album se compose de 20 classiques de Chuck Berry interprétés par Zito et par une impressionnante brochette de 21 guitaristes invités, dont Joe Bonamassa, Walter Trout, Eric Gales, Robben Ford, Sonny Landreth, Luther Dickinson, Albert Castiglia, Anders Osborne et, surtout, le petit-fils de Chuck, Charles Berry III.
« C’était un projet très spécial pour moi », dit Zito. « Louis, la ville natale de Chuck, pendant 32 ans, et j’ai travaillé dans un petit magasin d’instruments de musique où son batteur était également employé. Le fils de Chuck passait aussi à l’occasion. C’était une icône, et à juste titre. Je joue ses chansons depuis que je suis enfant. Il va sans dire qu’il a eu une influence considérable sur ma carrière et, bien sûr, sur celle de nombreux autres musiciens ».
Produit par Zito lui-même, l’album a été enregistré dans ses propres studios Marz, puis mixé et masterisé par David Farrell. « Nous avons enregistré les pistes de base et les avons ensuite envoyées à chaque musicien invité », se souvient Zito. « Ils ont ajouté leurs contributions et nous ont ensuite renvoyé les fichiers. Le processus a duré un an ».
Naturellement, la patience et la persévérance ont été le lot de Zito depuis le début. Il a commencé à jouer de la guitare à l’âge de cinq ans, et à la fin de son adolescence, il était déjà une figure incontournable de la scène musicale locale de St. Il a d’abord publié sa musique de manière indépendante, puis a signé avec Eclecto Groove Records en 2008. « Pearl River », la chanson titre de son album de 2009 pour le label, a remporté le prix de la chanson de l’année aux Blues Music Awards et a marqué sa première collaboration avec Cyril Nevill, avec qui il a ensuite travaillé au sein de la Royal Southern Brotherhood. Une succession régulière d’albums acclamés par la critique a suivi, dont le point culminant a été le Greyhound de 2011, qui a été nominé pour le meilleur album de blues rock lors de la cérémonie des Blue Music Awards de cette année-là à Memphis. Deux ans plus tard, il signe chez Ruf Records et sort Gone to Texas, l’histoire de sa sobriété, un hommage émouvant à l’État qui a laissé une empreinte indélébile sur toute sa vie. Il a également marqué les débuts de son groupe, The Wheel.
De 2010 à 2014, Zito a également joué un rôle important dans le super groupe de la Royal Southern Brotherhood. Le groupe a sorti deux albums et un DVD, « Songs from the Road – Live in Germany », qui a remporté le prix de la musique blues de l’année pour le meilleur DVD. Il s’est également fait remarquer derrière les planches en produisant des albums pour Samantha Fish, Albert Castiglia, Ally Venable, Jeremiah Johnson, Jimmy Carpenter et bien d’autres.
En attendant, les récompenses continuent d’arriver. Son album Make Blues Not War a fait ses débuts en tête du Billboard Blues Album Chart et lui a valu d’être reconnu comme l’artiste de blues rock de l’année 2018 lors des Blues Music Awards. L’année dernière, First Class Life lui a emboîté le pas et est également entré en première position du classement. Le magazine Alternate Root a insisté sur le fait que « The First Class Life que Mike Zito a intitulé son prochain album peut être entendu dans le doux son de la Blue Soul qui monte comme une vague de chaleur de sa guitare et de son chant ». L’American Blues Scene a déclaré : « Le retour de Mike Zito au blues est, en un mot, triomphant ! » No Depression a déclaré : « Une fois de plus, Zito a livré la marchandise, un colis de première classe sans frais de port. »
Maintenant, avec le Rock N Roll : A Tribute to Chuck Berry, Mike Zito fait à nouveau ce qu’il fait de mieux, en réalisant un album humble, sincère, habile et sublime….et, pour paraphraser Chuck lui-même, en le laissant tout à la fois rocker.

BIO ENG

He may be one of the most lauded artists in the contemporary blues arena today, and rightfully so, but for Mike Zito, the thing that counts the most is maintaining his honesty, authenticity and integrity. Those are the qualities that have steered Zito’s career since the beginning and continue to define every effort he’s offered since.
“I have nothing to hide; it seems my honesty is what people relate to most,” he once told Vintage Guitar magazine. “Anders (Osborne) told me early on, ‘If you don’t believe what you’re singing, you’ll never be a good singer.’ I try not to write fluff; I try to make every word count.”
That point became convincingly clear with his last record 2018’s First Class Life, a collection of songs that detailed his journey from addiction to sobriety and the subsequent success he achieved through his award-winning body of work. A multiple award winner and nominee, Zito has built his career on an ability to tap into tradition while maintaining contemporary credence all at the same time.
Zito’s upcoming album — his 16th — due this November on Ruf Records and descriptively titled Rock N Roll: A Tribute to Chuck Berry, finds him broadening his boundaries still further even as it marks a return to his roots. The album consists of 20 Chuck Berry classics performed by Zito and an impressive array of 21 guest guitarists, among them Joe Bonamassa, Walter Trout, Eric Gales, Robben Ford, Sonny Landreth, Luther Dickinson, Albert Castiglia, Anders Osborne and, significantly, Chuck’s grandson, Charles Berry III.
“This was a very special project for me,” Zito says. “I lived in Chuck’s hometown of St. Louis for 32 years, and I worked at a small musical instrument store where his drummer also happened to be employed. Chuck’s son would drop by on occasion as well. He was an icon, and rightfully so. I’ve been playing his songs since I was a kid. Needless to say, he was a tremendous influence on my career, and, of course, on many other musicians’ as well.”
Produced by Zito himself, the album was recorded at his own Marz Studios and mixed and mastered by David Farrell. “We recorded the basic tracks and then sent them to each guest musician,” Zito recalls. “They added their contributions and then sent the files back to us. The process took a year to complete.”
Naturally, patience and perseverance have been Zito’s stock and trade since the beginning. He began playing guitar at the age of five, and by the time he reached his late teens, he was already a fixture on the local St. Louis music scene. He initially released his music independently and then signed with Eclecto Groove Records in 2008. « Pearl River, » the title track of his 2009 album for the label, won Song of the Year at the Blues Music Awards and marked his first collaboration with Cyril Nevill, with whom he’d later work in the Royal Southern Brotherhood. A steady succession of critically acclaimed albums followed, culminating in 2011’s Greyhound, which was nominated for Best Rock Blues Album at that year’s Blue Music Awards ceremony in Memphis. Two years later, he signed with Ruf Records and released Gone to Texas, the story of how he gained his sobriety, offered an emotional homage to the state that left an indelible imprint on his entire life. It also marked the debut of his band, the Wheel.
From 2010 to 2014, Zito also played an integral role in the super group of sorts, Royal Southern Brotherhood. The group released two albums and a DVD, Songs from the Road – Live in Germany, winner of the year’s Blues Music Award for Best DVD. He also made his mark behind the boards by producing albums for Samantha Fish, Albert Castiglia, Ally Venable, Jeremiah Johnson, Jimmy Carpenter, and many others.
Meanwhile, the accolades keep coming. His album Make Blues Not War debuted on the Billboard Blues Album Chart at number one and garnered him recognition as the 2018 Rock Blues Artist of the Year at the Blues Music Awards. Last year’s First Class Life followed suit, also entering the charts at number one. Alternate Root magazine insisted that “The First Class Life that Mike Zito titles his upcoming album can be heard in the sweet sound of Blue Soul rising like heat waves from his guitar and his vocal.” American Blues Scene said “Mike Zito’s return to the blues is, in a word, triumphant!” No Depression declared, “Once again, Zito has delivered the goods, a first class package with no postage due.”
Now, with Rock N Roll: A Tribute to Chuck Berry, Mike Zito again does what he does best, making an album that’s humble, heartfelt, skilled and sublime….and, to paraphrase Chuck himself, letting it rock all at the same time.

LINKS

https://www.mikezito.com

YouTube

Facebook

Apple Music

Instagram

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :