never established

CCCF / Vincent L.

DONS / DONATIONS

VINCENT L.

Avec ce bouton Paypal, vous pouvez faire un don ciblé à Vincent L., ainsi qu’aux associations auprès desquelles nous ferons nous-mêmes un don (pour rappel Artists Relief Project, The Blues Foundation, Help Musicians UK, Médecins du Monde et Navajo Hopi Solidarity)… ///// With this PayPal button, you can donate directly to Vincent L., as well as the aid organizations to which we ourselves will donate (as a reminder Artists Relief Project, The Blues Foundation, Help Musicians UK, Médecins du Monde and Navajo Hopi Solidarity)… THANK YOU ON THEIR BEHALF… ///// 1 = 5€ ; 2 = 10€ ; 3 = 15€ ; 4 = 20€…

€5,00


LIVE CONCERT

Concert :

Vincent L

BIO FR

1980 : 1ère formation Les Boneshakers. Un rock pur et dur résoluement tourné outre Manche et outre Atlantique où le son clair des Rickenbakers, n’est pas sans rappeler les influences des Who et autres Jam et Flamming Groovies.

1986 : Les Croaks. Une formation atypique sans batterie, deux guitares, une contrebasse, deux voix et quelques percussions. Après quelques tournées dans les bars bretons, les Croaks trouvent quelques dates sur Paris où ils se font remarquer et signent pour un premier album chez New Rose, label de Patrick Matté. S’enchaine une série de tournées et de premières parties prestigieuses telles que la Mano Negra, les VRP, Mink De Ville, Siouxsie & The Banshees, Chris Spedding et Robert Gordon, Urban Dance Squad, etc… Après dix ans de route et trois albums, les Croaks se séparent.

Entre temps, quelques formations insolites telles que Deux Singes En Hiver avec Dominique Caumont, chanteur et pianiste de City Kids, autre figure locale du rock. Puis Les Mobs, pour un retour au rock dans sa forme traditionnelle et sans fioritures.

1996 : Vincent Le Bodo, après une parenthèse de presque dix ans, retourne sur les planches, sa première passion depuis l’adolescence. Il s’agit d’un spectacle de Fanny Mentré mis en scène par Alain Milianti, un rôle sur mesure qui allie comédie et chant. C’est aussi la rencontre avec Pascal Lamy et Thomas Sirou, musiciens sur le spectacle, tous les trois formeront Chantyman Club. Quelques concerts, mais les voies des uns et des autres se séparent pour des raisons professionnelles.

1999 : Chantyman Express. Puis c’est la rencontre avec Matthieu, accordéoniste, et Marianick, chanteuse, ex membres du groupe Nova Express : c’est la fusion qui donnera Chantyman Express. Une belle aventure, de nombreux concerts, un mini cd puis un album 13 titres. Ils se séparent huit ans après.

2009 : Vincent L. A présent seul sur scène, il jongle entre guitares électrique et acoustique, enregistre en direct ses boucles et le public médusé assiste en live à la création des morceaux. Vincent L, un groupe « monocellulaire » où les machines accompagnent désormais un phrasé terreux et des riffs inimitables.

BIO ENG

LINKS

Facebook

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :